Quelles sont les différences entre vin bio et vin normal ?

Comme nous le savons tous, le vin est inséparable de la gastronomie française. En effet, nous ne pouvons pas imaginer un repas sans une bonne bouteille de vin. De nos jours, de plus en plus de firmes se lancent dans la production de cette boisson. C’est pour cette raison que nous pouvons trouver différentes sortes de vin. Outre les vins classiques, il y a ceux que nous appelons vins biologiques et vins biodynamiques de chez Vin-Malin.fr

Quels sont les critères des vins bio ?

Les vins biologiques ont fait leur apparition en 2012. Cela est dû au fait que les producteurs de vins se focalisaient surtout sur la viticulture et ne se préoccupait pas vraiment de la vinification. Nous pouvons dire qu’un vin est bio lorsqu’aucun élément relevant des matières synthétiques n’entre dans son traitement. Un vin biologique s’obtient aussi avec des vignes qui n’ont pas été traitées par des insecticides. Récemment, certains critères ont fait leur entrée dans la qualification d’un vin bio. En effet, pour affirmer que la bouteille est bio ou non, nous devons analyser la quantité d’intrants utilisés au cours de la vinification. Pour être dignes de ce nom, les vins bio devaient contenir très peu d’intrants.

Vin bio ou biodynamique ?

Beaucoup de gens hésitent entre les vins bio et ceux qualifiés de vins biodynamiques. Pour faire la différence entre ces deux boissons, il faut se focaliser davantage sur leur composition. Effectivement, les vignes biologiques émanent de ce que nous désignons par vigne biologique. Si vous aimez des produits issus d’une culture sans traitement synthétique ni d’insecticides, optez pour les vins biologiques. Ces derniers résultent aussi des vignes cultivées sur une plantation où nous n’avons guère utilisé d’engrais ou de produits dits phytosanitaires. Cependant, sachez que les vins bio peuvent contenir des tannins ou du soufre. Par ailleurs, un vin qualifié de biodynamique s’obtient à partir d’une vigne ayant reçu un traitement homéopathique. Elle est cultivée sur un sol qui a été renforcé. Le but est d’avoir un échange plus fructifiant entre la terre et la vigne. Certaines conditions doivent être prises en compte si nous souhaitons recourir à un vin biodynamique. En effet, nous devons limiter la quantité de soufre que nous ajoutons à nos vignes lors de la vinification. Il ne faut pas également ajouter du sucre au cours de cette étape de la transformation. Il en va de même en ce qui concerne les pétillants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *