LES RHUMS BRÉSILIENS

LES RHUMS BRÉSILIENS

Les marques de rhum du Brésil. De Montilla à Oronoco. 3 liens.

Le rhum du Brésil

Le Brésil, premier producteur mondial de canne à sucre, l’utilise pour en faire du rhum ou plutôt de la cachaça, ou pinga. Ces eaux-de-vie de canne sont rarement vieillies, et c’est sous leur forme incolore qu’elles sont consommées.

La production de rhum au Brésil

La cachaça produite au Brésil, est issue de la canne à sucre tout comme le rhum, ce qu’il lui vaut quelques fois d’être appelée rhum brésilien. La cachaça brésilienne, rhum léger et peu vieilli, est avant tout utilisée comme base de cocktails.

La principale différence entre les deux distillats, est que le rhum est fait avec la mélasse de la canne a sucre, alors qu’en revanche la cachaça est fabriquée depuis toujours, avec le jus frais de canne traditionnellement appelé garapa.

Dans une autre méthode traditionnelle, le jus de canne est associé à du maïs avant d’être distillé. Ce qui permet à la cachaça de ne pas être officiellement classée comme un rhum, notamment par les législations françaises et américaines, et donc d’être moins taxée que les rhums d’importation.

Depuis quelques années, des distilleries brésiliennes, comme Sagatiba ou Leblon, font de gros efforts pour élaborer des cachaças premium, afin de les développer réellement à l’international. Elles proposent aussi des versions vieillies au moins deux ans en fûts de chêne.

Les marques de rhums brésiliens
  • Dilsa Cía (Distillerie)
    Disa CIA Lrda est une entreprise fondée au Brésil. Elabore les rhums Ron Caribe Anejo, Ron Jamaica.
  • Montilla
    Montilla est une marque de rhum créée en 1957 et appartenant à Pernod Ricard.
  • Oronoco
    Oronoco est un rhum blanc brésilien triple distillé dans des alambics en cuivre.