LES GUIGNOLETS

LES GUIGNOLETS

Les marques de guignolet. De Cartron Ă  Meyer. 13 liens.

Le guignolet

Le Guignolet d’Angers est une liqueur obtenue par macĂ©ration de cerises dans de l’eau-de-vie additionnĂ©e de sucre. Le guignolet titre gĂ©nĂ©ralement entre 16 Ă  18°.

Elaboration du guignolet

La saveur du Guignolet d’Angers est le rĂ©sultat de la sĂ©lection de diffĂ©rentes variĂ©tĂ©s de cerises aux goĂ»ts et propriĂ©tĂ©s complĂ©mentaires. La macĂ©ration des cerises donne un jus alcoolique qui sera sucrĂ© afin de neutraliser l’aciditĂ© des fruits.

Le guignolet est une liqueur originaire d’Anjou Ă  base de cerises aigres et noires. Il doit son nom Ă  la guigne, l’une des espĂšces de cerises qui est utilisĂ©e dans sa prĂ©paration. La griotte et la marasque peuvent aussi entrer dans la recette de fabrication qui dĂ©pend de chaque fabricant.

Le guignolet a un volume d’alcool oscillant entre 16 et 18°, et se sert sans glaçons en apĂ©ritif ou selon les goĂ»ts avec du kirsch, du gin ou encore de la vodka. Il peut aussi servir d’ingrĂ©dient dans des cocktails.

Histoire du guignolet

Le Guignolet d’Anjou fut crĂ©Ă© par une religieuse de l’abbaye des BĂ©nĂ©dictines de Saumur en 1632. AprĂšs la RĂ©volution, et la fermeture des couvents, la mĂ©thode de fabrication passe entre les mains de sociĂ©tĂ©s liquoristes.

Jean-Baptiste Combier a fondĂ© en 1834 une distillerie Ă  Saumur, qui est alors le berceau du guignolet. En 1849, Adolphe Cointreau Ă©labore Ă  son tour des liqueurs, dont le fameux Guignolet d’Anjou.

Le liquoriste Giffard , installĂ© en 1849, fabrique le vrai Guignolet d’Angers, par opposition au guignolet ordinaire produit par trois ou quatre autres liquoristes en France. A partir de 1874, Gabriel Boudier crĂ©e le guignolet de Dijon, un excellent guignolet mĂ©daillĂ© de nombreuses fois dans le monde entier.

Le Kignez est un guignolet Breton. Cet apéritif à la cerise est issu de la macération de guignes et de griottes noires. Titre 15°.

Les producteurs de guignolet
  • Briottet
    HĂ©ritiĂšre d’une maison de vins, la maison Briottet fut crĂ©Ă©e en 1836. Propose large choix de liqueurs et crĂšme de cassis.
  • Cartron
    Cartron propose du guignolet.
  • Cherry Rocher
    Le Guignolet Cherry Rocher à une belle couleur rubis pour un apéritif frais et léger, élaboré exclusivement avec des cerises douces et des griottes.
  • Clovis Reymond
    Clovis Reymond Ă©labore du guignolet.
  • Combier
    Le guignolet Combier est un apĂ©ritif prĂ©parĂ© Ă  base de guignes (cerises aigres de la rĂ©gion du Val de Loire), il est trĂšs apprĂ©ciĂ© par les femmes pour sa douceur. Il ne fait que 17° d’alcool.
  • Distillerie du PĂ©rigord
    La Distillerie du PĂ©rigord est reconnue pour la qualitĂ© de ses eaux de vie. La sociĂ©tĂ© se spĂ©cialise en 1980 dans le traitement des fruits Ă  l’alcool.
  • Distillerie du Plessis
    Fondée au début des années 1980, la Distillerie Artisanale du Plessis développe une large gamme de produits du terroir : Liqueurs de Bretagne, Apéritifs bretons : Pommeau AOC, poire sauvage, chouchen, Eaux de vie de cidre de Bretagne, Lambig.
  • Distillerie Gervin
    La distillerie Gervin est une entreprise familiale fondée en 1976 dans la région de Péruwelz en Belgique. Fabrication de divers alcools.
  • Gauthier
    La distillerie Jean Gauthier fondée en 1968, élabore un guignolet. 15°.
  • Giffard
    Giffard est un producteur de liqueurs, crĂšmes de fruits, guignolets, sirops et autres alcools.
  • Grandes distilleries Peureux
    Par son Guignolet et son Guignolet Kirsch, Grandes Distilleries Peureux a pris une place majeure dans le secteur des liqueurs de cerises.
  • Lecomte Blaise
    Aux confins de l’Alsace et de la Lorraine, au coeur des Vosges, depuis 1820, Lecomte-Blaise vous propose eaux-de-vie de fruits, liqueurs et cocktails, selon la plus pure tradition.
  • Meyer’s
    Située au coeur du Val de Villé, à Hohwarth, la distillerie Meyer, créée en 1958, est réputée pour ses eaux-de-vie de fruits, ses liqueurs et son whisky alsacien.