LES LIENS DU VERRE À BIÈRE

LES LIENS DU VERRE À BIÈRE

Les différents types de verres à bière, les contenances. 15 liens

Le verre à bière

Le galopin : 12,5 cl, le demi, ou bock : 25 cl, la pinte ou chope (de l’alsacien schoppe qui signifie grand verre à bière) et la chopine sont des des verres à bière. La chopine équivaut à la moitié d’une pinte, soit environ un demi-litre.

La chope

La chope est un récipient, un gobelet cylindrique, muni d’une anse, dans lequel on boit généralement de la bière. Elle peut être en bois, en terre cuite, en grès, en métal (zinc, étain), en porcelaine, ou en émail, mais généralement en verre.

Une chope peut également être munie d’un couvercle, et il existe même des chopes spécifiques aux moustachus. Par abus de langage, on appelle parfois chope tout contenant pouvant servir à boire de la bière, mais le terme de chope désigne en fait un verre d’une contenance d’un demi-litre (50 cl).

En France, pour cette contenance, on parle également de baron, de distingué, de mini-chevalier ou plus communément de pinte.

La collerette, c’est la petite rondelle de papier ou de tissu blanc qui se place autour du pied d’un verre à bière afin de recueillir les éventuels débordements de mousse ou les gouttelettes de condensation, qui pourraient rendre malaisée la manipulation du-dit verre. Elle comporte en général aussi un message publicitaire axé sur un nom de marque ou un slogan d’une brasserie.

Le sous-bock

Un sous-bock ou rond à bière, est un sous-verre prévu pour les verres à bière, généralement en carton, servant de support publicitaire puisqu’il est décoré aux couleurs d’une marque. Le collectionneur de sous-bocks est appelé cervalobélophile, la cervalobélophilie étant une sous-catégorie de la tégestophilie.

La fonction première du sous-bock est de récupérer l’eau de condensation, qui se forme lorsque le verre de bière froid entre en contact avec l’air ambiant plus chaud et qui s’écoule le long du verre.

Les liens du verre à bière