LES LIENS DE L’ÉTIQUETTE DE BIÈRE

LES LIENS DE L’ÉTIQUETTE DE BIÈRE

Les indications, les mentions obligatoires, les mentions supplémentaires. 12 liens

L’étiquette de bière

L’étiquette de bière est un morceau de papier ou de plastique collé sur une bouteille de bière et sur laquelle sont imprimées des informations légales et publicitaires, permettant d’informer le consommateur.

Les indications d’une étiquette

L’étiquette de bière peut être illustrée de dessins, de photos, de reproductions d’œuvres d’art mais aussi jouer sur la typographie des différentes mentions. C’est en Allemagne, en 1850 que sont apparues les premières étiquettes de bière, avec l’avènement de la bouteille en verre et de la bière blonde de type pils. En France, il faudra attendre 1868. Les machines à étiqueter arriveront elles vers 1893.

On trouve bien des types d’étiquettes selon les matériaux utilisés pour la bouteille de bière elle-même. De même il existe plusieurs formes d’étiquettes, qui se placent à divers endroits (face, dos, col de la bouteille).

Mentions obligatoires de l’étiquette

Bien que le système de classification des bières soit variable selon les pays, de même que les appellations ou les mesures (contenance , alcool, calendrier), selon le règlement européen, les mentions suivantes doivent apparaître sur l’étiquette :

– dénomination, par exemple bière, bière spéciale, bière artisanale ;
– le traitement subi, le cas échéant (pasteurisation…) ;
– quantité nette de produit en centilitres ou autres mesures ;
– nom et adresse du brasseur ou du brasseur-négociant ou de l’embouteilleur ;
– nom du pays d’origine pour celles destinées à l’exportation ;
– code-barres EAN ;
– pourcentage du volume d’alcool si supérieur à 1,2%, l’erreur tolérée est de 0,5% ;
– logo prévention femme enceinte ;
– logo d’appellation ou d’indication géographique protégée ;
– date limite de consommation (DLC) et/ou date limite d’utilisation optimale (DLUO) ;
– ingrédients contenus, par ordre décroissant selon leur poids.

Le maître brasseur peut ajouter des informations supplémentaires : La région ou l’appellation, l’étiquette doit respecter des standards spécifiques : mention plus précise du type de bière ou de fermentation ; millésime ; type de brassage ; nom des distributeurs ; médailles ou autres prix accordés à la bière ; recommandations de température de service ; conditions de conservation du produit.

Les liens de l’étiquette de bière