Comment choisir un vin ?

Chacun a ses propres goûts en matière de vin. Rouge, blanc, champagne, ou rosé, les vins sont en effet très différents en termes de saveur. Que ce soit pour une bouteille à consommer dans l’immédiat ou un vin à conserver dans la cave, le choix d’une bouteille de vin ne se fait pas au hasard. Mais choisir un vin n’est pas chose facile, surtout si vous ne vous y connaissez pas. Entre les couleurs, les millésimes et autres mentions sur l’étiquette, vous pouvez vous perdre facilement. Pour vous aider, voici quelques conseils pour choisir un vin.

Faites confiance à vos sens

Vous n’avez pas beaucoup de temps devant vous ? Le plus simple est de vous rendre chez votre caviste et de lui demander conseil. Il saura vous conseiller sur le vin qui convient le mieux à vos goûts. Il est même possible qu’il vous propose une dégustation. Vous aurez ainsi l’opportunité de faire des analyses visuelles, olfactives et gustatives de différents vins avant de sélectionner ceux qui vous plaisent. La dégustation vous permettra d’évaluer les différentes caractéristiques des vins. Il suffit de faire confiance à vos sens :

  • la vue,
  • l’odorat,
  • les papilles gustatives.

Vous pourrez ainsi examiner la robe du vin et son aspect général, et en apprécier les arômes ainsi que les saveurs. Si vous n’arrivez toujours pas à choisir, votre caviste aura certainement le plaisir de vous aider à trouver une ou des bouteilles pour vous, et ce, en fonction de vos goûts et de votre budget. Que vous soyez connaisseur ou novice, vous trouverez d’excellents vins dans la boutique de vin de Wepicurien, à consommer dans l’immédiat ou à collectionner dans votre cave.

Accords mets et vins : choisissez les vins qui s’accordent avec vos plats

Vin rouge, blanc ou rosé… Bien choisir un vin, c’est aussi choisir le vin qui sera parfaitement adapté aux plats que vous allez déguster. Il faut de ce fait chercher le bon accord gustatif entre le mets et le vin. Le mieux, avant de faire votre choix, est de vous renseigner sur le plat qui sera proposé lors du repas. D’une manière générale, le vin rouge accompagnera parfaitement les viandes rouges et les gratins. Quant au vin blanc, il se marie avec des plats à base de poisson ou de fruits de mer ainsi que des viandes blanches et légères.

Concernant les fromages, le vin rouge se mariera mieux avec les plus forts et le vin blanc avec les fromages doux. Pour les volailles et les viandes blanches en sauce, préférez un vin blanc moelleux. Pour le dessert, privilégiez les vins doux et liquoreux. Ils sont tendres en bouche et se marient facilement avec n’importe quel dessert sucré.

Vous hésitez encore à choisir votre vin ? L’idéal est de monter en puissance au cours du repas. En suivant les étapes du repas, commencez par un vin mousseux ou un vin effervescent pour flatter le palais. Continuez ensuite avec le vin rosé ou le vin blanc, puis le vin rouge et finissez avec le vin moelleux. Parce que les plats trop acides altèrent le goût du vin, il faudra alors commencer par le vin le plus acide et terminer par le plus sucré.

Choisissez les bons millésimes

Le millésime indique l’année à laquelle les raisins ont été récoltés. Les saveurs d’un vin sont en effet différentes d’une année à une autre, mais aussi selon les conditions climatiques. Les intempéries, l’ensoleillement et la température ont un effet considérable sur la qualité du vin. Il est alors préférable de choisir les meilleures années pour goûter aux meilleurs vins.

Renseignez-vous sur la provenance et les cépages du vin

Les cépages constituent un excellent indicateur pour sélectionner un vin. La région de production et le cépage sont en effet des critères très importants lors du choix du vin. Par exemple, le cabernet est bien différent en termes de palette aromatique que le pinot noir ou le grenache. De même que le gamay diffère du sauvignon ou du chardonnay. Le choix dépend de la saveur que vous recherchez : minéral ou fruité, notes de fruits rouges ou d’agrumes, tannique ou rond…

Ne vous fiez pas aux prix et lisez bien l’étiquette

En matière de vin, le prix ne constitue en aucun cas un gage de qualité. Les vins destinés à une consommation rapide coûtent généralement moins cher que les vins de garde. Toutefois, cela n’affecte pas le goût. Vous pouvez trouver une très bonne bouteille de vin à moins de 10 euros, et être déçu d’une autre bouteille hors de prix.

Savoir lire l’étiquette est un autre critère à prendre en compte pour s’assurer de la qualité de la bouteille, surtout si vous ne vous y connaissez pas en vin. Recherchez certaines mentions comme « AOC », « mis en bouteille à la propreté » ou encore un « R » sur la capsule pour ne pas vous tromper. Il est à noter que les mentions « Grand vin » et « de vieilles vignes » ne veulent rien dire. Elles ne garantissent pas la qualité du vin. Seul l’AOC permet de vous assurer que les vins ont été produits selon le cahier des charges de l’appellation. Quant au millésime, il peut vous donner des indices sur le vin à la dégustation comme au potentiel de garde.

Un vin à déguster jeune ou un vin de garde ?

Outre ces différentes astuces pour choisir un vin, il est également essentiel de connaître vos besoins : vous souhaitez consommer votre vin rapidement ou recherchez un vin de garde ? Certains vins tels que le Beaujolais ou le rosé de Provence se boivent jeunes, tandis que d’autres se veulent plus propices à la garde. Tel est le cas du grand cru classé du Médoc.

Selon vos besoins, vous ne choisirez pas les mêmes bouteilles. Ainsi, pour des vins à ouvrir dans les prochains jours, préférez les vins doux, pas trop puissants, fruités et digestes (pensez à l’accord mets et vins que vous prévoyez). Pour des vins à faire vieillir dans votre cave, privilégiez les bouteilles les plus jeunes possible et surtout un vin de garde. Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas, l’alcool est à consommer avec modération.