Autour du vin : toutes ces petites choses que vous ignoriez sans doute

Au-delà de la tradition, déguster du vin est véritablement un art qui perdure depuis des siècles. Cette boisson a de nombreux codes liés à sa production, jusqu’à sa consommation. Avant de boire un verre de vin, vous devrez connaitre quelques détails, mais aussi vous livrer à divers gestes. Le tire-bouchon doit par exemple être bien choisi, et il faudra aérer le vin avant sa consommation. Toutes ces actions ne sont pas anodines, et il vaut mieux en comprendre le sens. Suivez le guide.

Quel tire-bouchon choisir ?

Avant de pouvoir vous délecter de votre vin, il faudra évidemment ouvrir la bouteille. Vous aurez besoin pour cela d’un tire-bouchon parmi les différents modèles disponibles sur https://www.mon-petit-bouchon.fr/. Il est important d’en choisir un de bonne qualité, car vous aurez probablement à vous en servir pendant longtemps. Voici quelques-uns des modèles de tire-bouchons parmi les plus courants :

Le limonadier

Cet accessoire est facilement reconnaissable grâce à son manche de forme plate. Il est le plus souvent en bois, ou alors en plastique solide. Ce modèle de tire-bouchon est un assemblage d’outils que sont :

  • La mèche qui permet de retirer les bouchons ;
  • Le décapsuleur ;
  • Le couteau qui sert à couper les capsules.

Pour une plus grande facilité d’usage, l’accessoire possède un levier qui accroit son ergonomie. C’est sans doute l’un des meilleurs tire-bouchons de vins à cause de sa grande polyvalence. Vous n’aurez aucun mal à le transporter, car il est très léger, et discret. Cependant, veillez à ne pas le laisser à la portée des enfants. Ils pourraient se blesser en faisant une mauvaise manipulation de l’accessoire.

Le tire-bouchon électrique

Ce tire-bouchon est un véritable gadget technologique. Vous pourrez le faire marcher avec des batteries qui se rechargent, ou alors des piles. Il a l’avantage d’être beau et très utile, car il vous évitera de faire des efforts. Tout ce que vous avez à faire consiste à appuyer sur un bouton, ce qui permet de retirer le bouchon. En somme, le principal atout de cet accessoire est sa rapidité d’exécution.

Le tire-bouchon de Gaulle

Réputé pour sa facilité d’utilisation, il est aussi désigné par l’appellation tire-bouchon Charlemagne. Vous pourrez aisément le reconnaitre grâce à ces détails :

  • Une mèche hélicoïdale ;
  • Une poignée qui permet de décapsuler ;
  • Une cloche que soutiennent des ailettes.

Les principaux atouts de cet accessoire sont sa grande praticité, et son esthétique. En matière d’utilisation, vous n’aurez pas à fournir de gros efforts pour ouvrir vos bouteilles de vin. Ses fonctions sont multiples, ce qui permet aussi de s’en servir comme décapsuleur. Le seul hic est sa taille, qui est plus importante que celle des autres types de tire-bouchons.

Le tire-bouchon professionnel

Tout est dans le nom. Cet accessoire est utilisé par les professionnels du vin, et se caractérise par une belle ergonomie. Il se distingue des autres modèles par son beau manche en métal courbé, mais aussi :

  • Une mèche hélicoïdale ;
  • Une lame de couteau crantée ;
  • Un levier simple ou double cran ;
  • Une encoche pour décapsuler.

Comme vous pouvez vous en douter, les atouts liés à l’usage de ce type de tire-bouchon sont nombreux. Le premier est certainement l’économie, car son prix dans le commerce est accessible. La résistance vient en deuxième, ce qui vous assure un usage pendant de nombreuses années. Pour finir, le tire-bouchon professionnel est très polyvalent.  Vous pourrez l’utiliser pour déboucher, retirer les capsules et même les couper.

Le tire-bouchon en T

C’est certainement le modèle le plus basique et facile de tire-bouchon dont vous pourriez vous servir. Les éléments qui le composent sont :

  • Le manche, qui est le plus souvent en bois ;
  • La tige dont le prolongement se termine par une mèche.

Le matériau utilisé pour le manche peut également être de la résine ou du plastique. Grâce à leur solidité, il est possible de faire tourner le bouchon une fois que la mèche y a été enfoncée. Le retrait du bouchon se fait le plus simplement possible. Opter pour ce type de tire-bouchon vous permet d’avoir un accessoire solide, et peu agressif pendant l’usage.

Aération du vin : pour quelle raison ?

Avant de déguster votre vin, il est généralement conseillé de l’aérer. Cette action consiste à apporter de l’oxygène à la boisson, afin de faciliter son expression. Lorsque vous ouvrez une bouteille de vin, gardez à l’esprit qu’elle a été fermée pendant plusieurs mois ou années. Cette condition permet au vin de dégager des arômes qui ne sont pas nécessairement délicats. L’apport d’oxygène permettra donc d’éliminer le faux nez, connu pour manquer de finesse.

Le vin pourra ainsi exprimer toute son élégance sans aucune limite, ce qui améliore grandement la dégustation. L’oxygène est certes défavorable au vin, mais reste son plus grand allié quand vient le moment du service. Aérer votre bouteille de vin favorisera le développement des arômes, de même que leur ouverture. En bouche, vous noterez tout de suite une grande différence.

Comment aérer le vin ?

Il n’existe pas qu’un seul moyen d’aérer le vin avant de le boire. L’usage de la carafe est certainement le plus populaire. Cet accessoire fait partie de l’art de la table, et joue un rôle non négligeable dans la déco. Il est également pratique, car c’est grâce à lui que vous pourrez aérer rapidement et aisément votre vin. Une fois que votre bouteille est ouverte, il faudra rapidement en verser le contenu dans votre carafe à vin.

Elle doit être très évasée, car c’est ce qui permettra d’offrir le plus de contact avec l’air ambiant. Sur le marché, vous n’aurez que l’embarras des :

  • Matières ;
  • Formes ;
  • Prix ; des carafes à vin.

Cependant, vous n’avez pas besoin de vous procurer le modèle le plus sophistiqué. Quelque chose de basique fera également l’affaire. Avec l’évolution des techniques et technologies, vous pourriez aussi vous orienter vers les aérateurs de vin. Ces accessoires remplissent le même rôle que le passage du vin dans la carafe, mais avec plus de rapidité. L’aérateur de vin peut s’utiliser de deux manières à savoir :

  • Sur le goulot de la bouteille ;
  • Par-dessus le verre pendant le service.

Vous pourriez aussi aérer votre vin en agissant de façon plus classique. Il faudra alors ouvrir la bouteille de vin, bien longtemps avant la dégustation. L’idéal serait de le faire quelques heures avant le service. Servez le vin dans un verre, puis laissez-le se reposer. Vous gagnerez ainsi de la place dans la bouteille, ce qui invitera l’air à y entrer.

Conservation du vin : quelles sont les meilleures astuces ?


La manière dont vous conservez votre vin aura un impact et pas des moindres sur sa qualité. C’est pour cela que vous devez avant tout, éviter l’exposition à la lumière directe du soleil. Les rayons solaires sont responsables de l’oxydation des différents acides aminés présents dans le vin. Gardez aussi votre vin à l’abri des lampes fluorescentes. L’idéal serait de privilégier les endroits sombres, et parfaitement secs. Le goût de votre vin sera parfaitement conservé.

Vos bouteilles de vin conserveront mieux leurs arômes, si vous les gardez à température et humidité constante. L’intervalle le plus conseillé est situé entre 7 et 18°C. Au-delà de 20°C, votre vin risque de perdre toute sa saveur. Le taux d’humidité quant à lui doit se situer autour des 70%. Ainsi, les bouchons auront beaucoup moins de chances de s’assécher. Lorsque l’humidité est supérieure à 70%, des moisissures peuvent commencer à apparaitre.

Conserver les bouteilles de vin en position verticale sur des étagères peut être une bonne idée. Cela permet de gagner de la place, et d’accumuler plus de bouteilles. Cependant, vous ne parviendrez qu’à gâcher vos vins en procédant de la sorte. Une bouteille de vin en position verticale entraine la raideur du liège. L’oxygène s’infiltre alors dans la bouteille, ce qui impacte négativement la qualité du vin.

En définitive, il faudra retenir que la consommation du vin est véritablement un art. Vous aurez besoin pour cela de connaitre les différents codes et gestes liés au vin. Le choix du tire-bouchon est la première étape sur cette voie. Il existe de nombreux modèles, parmi lesquels vous pourrez faire votre choix. Pensez aussi à aérer la bouteille une fois ouverte, afin de permettre au vin de s’exprimer librement. La conservation n’est pas non plus à sous-estimer pour le bien de vos bouteilles de vin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *