Marque d'alcool Le site des marques d'alcool sur le web

Dernière modification du site le 19/03/2017 06:32:01.

Visiteurs depuis le 25/01/2013.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

BSA

Le site de toutes les boissons sans alcool

Boissons sans alcool. Trouvez (presque) toutes les marques de boissons sans alcool sur le web. Actuellement 4188 liens

LES RHUMS RÉUNIONNAIS

Les rhums de la Réunion. De Charrette à Savanna. 5 liens.


Le rhum de l’ile de la Réunion



Le rhum de l'Ile de la Réunion bénéficie d'un savoir-faire ancestral. Il ne reste que trois distilleries sur l'île Bourbon : la Distillerie de Savanna, Rivières du Mât et Isautier. La marque de rhum la plus connue est Rhum Charrette.

La production de rhum à l'île de la Réunion

Le rhum Réunionnais est essentiellement produit par trois distilleries : la distillerie de Savana à Bois Rouge pour les sucreries de Bourbon, la distillerie Rivière du Mat à Saint Benoit pour le groupe Quartier Français, et la distillerie Isautier à St Pierre.

Elles ont pour particularité d’élaborer aussi bien des rhums agricoles, à base de jus de canne, que des rhums traditionnels à base de mélasse. Les
3 distilleries de la Réunion ont créée un GIE et lancé une marque de rhum blanc, Charrette, vendue en bouteille d’un litre, et qui connaît un joli succès en métropole.

La
production de Rhum Réunionnais est constituée à 99% par du rhum traditionnel et du rhum léger. Le rhum agricole représente moins de 2% de la production et est essentiellement destiné au marché local. La consommation locale de rhum atteint moins de 6 litres par habitant de moins de 20 ans et par an.

Histoire du rhum réunionnais

Le boom de l’industrie sucrière à l'Ile Bourbon au 19ème siècle a généré la création de nombreuses distilleries, dont une trentaine existaient encore dans la première moitié du 20ème siècle.

En 1815, se crée la première distillerie puis, plus tard par la première usine à sucre de l’ile. L'activité sucrière va rapidement prendre le pas sur l'
activité rhumière à l'ile de la Réunion et en 1860, on compte 120 usines sucrières contre 40 distilleries.

Si la majorité d'entre elles produisent leur rhum à partir de sous produits, d’autres, dont la distillerie Isautier, fondée en 1845 et toujours en activité, continue a produire son rhum directement depuis le jus de canne. La
production de rhum à la Réunion, presque exclusivement réservée a la consommation locale, atteint les 2 millions vers la moitié du 19ème siècle.

L'exportation, essentiellement destinée à la métropole, se développe à partir de 1884. Mais il faudra attendre 1921 pour que l'appellation de soit réglementée. Aujourdhui,le
rhum Réunionnais n'est plus produit que par 3 distilleries.

Les marques de rhums réunionnais