Marque d'alcool Le site des marques d'alcool sur le web

Dernière modification du site le 11/12/2016 10:03:54.

Visiteurs depuis le 25/01/2013.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

BSA

Le site de toutes les boissons sans alcool

Boissons sans alcool. Trouvez (presque) toutes les marques de boissons sans alcool sur le web. Actuellement 4188 liens

LES PASTIS

Les marques de pastis. De Baranis à Ricard. 52 liens.


Le pastis Les liens du pastis



C'est en 1932 que le mot pastis apparaît. Selon la société Pernod-Ricard, la consommation de pastis en France représente quelque 130 millions de litres par an, soit plus de 2 litres par habitant.

Histoire du pastis

Les Romains buvaient déjà du vin d'anis mélangé à des plantes. En 1915, survient l'interdiction de l'absinthe et des boissons similaires en France. Très floue, la loi laisse des doutes et la production des boissons à base d'anis chute.

En 1920, l'État autorise à nouveau la production et rétablit l'autorisation des consommations anisées dont le degré d'alcool est inférieur à 30°. Puis, en 1922, le degré d’alcool est relevé à 40°.

Une véritable frénésie s'empare alors de la Provence où il est présent dans tous les bars. Chaque marque personnalise ses recettes de pastis en ajoutant à l'anis d'autres plantes aromatiques telles que le fenouil, l'anis vert, la réglisse, etc.

C'est en 1932 que le mot pastis apparaît. En 1938, on autorise la production et la vente de
pastis et boissons anisées titrant 45°. Paul Ricard élabore une recette incluant de l'anis étoilé, de l'anis vert et de la réglisse.

Son slogan est :
Ricard, le vrai pastis de Marseille. C'est la première fois que le mot pastis apparaît sur l'étiquette d'un apéritif anisé. Un très large réseau de distribution permet à ses ventes de décoller et il devient le premier vendeur de pastis.

Pastis 51 ou Pernod ?

Le fameux numéro 51 attribué au Pastis est une histoire de législation. En 1922, la loi française autorise la vente et la consommation de boissons anisées après 7 ans d’interdiction. En 1938, un nouveau décret limite à 45 le degré d’alcool présent dans les boissons. C’est à ce moment que l’entreprise Pernod commercialise son produit phare, le Pernod 45.

Ce n’est qu’en 1951 que cette loi est abrogée. Pernod commercialise alors un nouveau produit : le
Pernod 51. La société se retrouve avec deux produits dont les appellations font référence à une date pour l’un (le Pernod 51) et à un degré d’alcool pour l’autre (le Pernod 45).

Cela porte à confusion; certains croient à tort que le Pernod 51 propose une proportion volumique d’alcool à 51%. Pernod met fin à la confusion en 1954 en déclinant son produit sous un nouveau nom : le Pernod 51 devient le
Pastis 51.

Le marché du Pastis

Le groupe Pernod Ricard domine aujourd'hui le marché mondial du pastis avec les marques Ricard et 51 commercialisées à partir de 1951. Depuis les années 90, les marques dites économiques se sont approprié près de 40% du marché français.

D'autres marques se partagent le reste du marché du pastis, notamment les Marseillais
Duval et Casanis produits dans la même distillerie. Berger avec deux pastis, un blanc et un jaune. La distillerie Janot, à Aubagne, produit également différents pastis. Et de plus en plus de distilleries proposent désormais leur pastis artisanal et traditionnel.

Certaines productions artisanales, comme
Eyguebelle ou Henri Bardouin, visent le marché haut de gamme. Quant à Pontarlier-Anis, ce n'est pas un Pastis mais le seul apéritif à base d'anis vert distillé, ne comportant ni badiane, ni réglisse.

Les marques de pastis