Marque d'alcool Le site des marques d'alcool sur le web

Dernière modification du site le 11/12/2016 10:03:54.

Visiteurs depuis le 25/01/2013.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

BSA

Le site de toutes les boissons sans alcool

Boissons sans alcool. Trouvez (presque) toutes les marques de boissons sans alcool sur le web. Actuellement 4188 liens

LES LIENS DU WHISKY

Son histoire, le vieillissement, la dégustation, les sites. 36 liens


Le whisky Les marques de whiskys



À partir du XIIe siècle, la distillation de l'eau-de-vie se répand progressivement en Europe, notamment en Écosse et en Irlande, où l’alambic ferait son apparition avec les missionnaires chrétiens. Le whisky, alors appelé uisge beatha avait, à cette époque, une fonction essentiellement thérapeutique.

Histoire du whisky

La première trace de whisky en Écosse remonte à 1494. Il s'agit d'une note se référant à la production d’eau-de-vie dans un document officiel l'Exchequer's roll. En 1608, la distillerie Bushmills obtient la première licence officielle de distillation.

Aux États-Unis, le président Thomas Jefferson abolit les
taxes sur le whisky en 1802. La distillation ne devient légale en Écosse qu'avec l'Excise Act de 1823. Le système de filtration au travers d’une couche de charbon est inventé en 1825 par Alfred Eaton. Ce système est toujours utilisé de nos jours.

En 1826, on invente en Irlande le système de
distillation en continu de l’alcool de grain, c’est l’alambic à colonne patent ou column still. En 1853, le premier blend est créé par M. Usher de la distillerie Glenlivet. Il associe différents whiskys de malt et whiskys de grain. Les distilleries irlandaises refusent de pratiquer le blending. Cela va entraîner la fermeture de plus des deux tiers de celles-ci. On passe alors de 160 à 30 distilleries entre 1850 à 1900.

En 1909, après le jugement d’une commission royale, le blend acquiert le droit d’être commercialisé sous le nom de whisky. Au début du XXe siècle, 90 % de la
production de whisky en Écosse se fait sous la forme de blend. Rares sont les distilleries qui comme Caol Ila, Bowmore, Macallan ou Glen Grant proposent toujours leur single malt à la vente.

Aux États-Unis, la Prohibition, de 1920 à 1933, met durablement à mal l’
industrie du whisky aux États-Unis. Les bourbons ne commenceront à relever la tête qu’à partir des années 1980. Les années 1980 vont marquer le début d’une nouvelle phase dans l’histoire du whisky avec l’avènement du single malt whisky. Ce whisky, presque oublié depuis la fin du XIXème siècle et qui n’était plus commercialisé que par un très petit nombre de distilleries.

À la même époque, aux États-Unis, les grands
distillateurs de whiskey comme Jim Beam, Maker's Markou Buffalo Trace se mettent à améliorer la qualité de leurs productions afin de pouvoir de nouveau concurrencer les blends écossais qui tenaient le marché américain du whisky.

Les liens du whisky